BCHT, Biocultural Heritage Tourism

LES RÉSERVES DE BIOSPHÈRE DE LA ZONE FRANCE – MANCHE – ANGLETERRE, TERRAIN D’EXPÉRIMENTATION DU TOURISME DURABLE

 

Le projet BIO-CULTURAL HERITAGE TOURISM (BCHT) vise à la fois à préserver les sites naturels, et à augmenter les revenus liés au tourisme : il concilie la sauvegarde du patrimoine et le savoir-faire issus de pratiques culturelles, qui mettent en lumière le lien Homme-Nature. Gestionnaires de sites et entreprises locales veillent ensemble à concilier l’accueil du public, avec la viabilité de leurs activités économiques et la protection de la biodiversité de l’espace naturel. Ils souhaitent ainsi développer un tourisme plus responsable, bénéfique pour le territoire. Ce projet est réalisé dans le cadre du programme INTERREG V FRANCE-MANCHE-ANGLETERRE, sur le volet « valorisation du patrimoine » (3.1) : il mobilise plus de 4M€ de budget global, et reçoit près de 3M€ de FEDER de septembre 2018 à décembre 2021.

L’objectif est ainsi de développer une méthodologie collective et des outils communs, adaptables à d’autres sites du même type.

Ce projet explore trois grands pôles d’action :

1. UN SCHÉMA DIRECTEUR D’AMÉNAGEMENT ET D’INTERPRÉTATION TOURISTIQUE

pour induire des comportements participatifs à la résilience des sites naturels par une meilleure répartition dans le temps (saisonnalité) et l’espace (sites fragiles) du flux de visiteurs, en jouant sur une planification plus soutenable des activités, expériences, équipements et services proposés aux visiteurs.

2. UN PROGRAMME PARTAGÉ DE SENSIBILISATION ET D’IMPLICATION DES PRESTATAIRES TOURISTIQUES

Un réseau d’entreprises partenaires « éco-acteurs » développe avec les réserves de nouvelles offres touristiques, plus en adéquation avec leurs valeurs. Ses membres bénéficient d’échanges d’expériences transfrontaliers, de formations et d’outils pour s’approprier le concept BCHT.

3. UNE OFFRE DIVERSIFIÉE D’OUTILS ET D’AMENAGEMENTS POUR LES DESTINATIONS DE TOURISME BIOCULTUREL

Les 4 Réserves de biosphère utilisent les données locales récoltées pour le schéma directeur (1) et travaillent avec les prestataires touristiques (2) pour identifier les produits et activités que les autorités locales portent ou soutiennent en leur qualité d’aménageurs de l’espace public. Ces opérations pilotes deviennent le support d’une nouvelle offre à la fois proposée par le secteur public et le secteur privé, et qui sont transférables et partagées par tous ces acteurs.

Budget du projet : 183.640,00€

Montant FEDER : 126.711,60€ (69%)

pas-de-calais
pas-de-calais