Les faiseurs de bateaux à Clairmarais

9 Fév 2021 | Actualité

Interview de Rémy Colin

À proximité de Saint-Omer, il existe un coin de paradis aménagé et entretenu par l’homme depuis le Moyen-Âge. Cet endroit, c’est le marais audomarois, résultat de 13 siècles de labeur pour détourner les eaux de l’Aa, défricher et transformer un marécage en
un marais cultivable et humanisé. Un espace de 3700 hectares qui a obtenu le label UNESCO « Man and Biosphere » en 2013. Les parcelles sont toujours cultivées et le marais se visite à bord de petites embarcations traditionnelles. Aujourd’hui, nous avons
rendez-vous avec Rémy Colin, le dernier « faiseur de bateaux » en activité dans le marais audomarois. L’atelier de Rémy est installé dans le faubourg de Lysel, sur la route qui relie Saint-Omer et Clairmarais.

Comment vous êtes vous lancé dans cette aventure ?

RC : Autrefois, il existait deux types d’embarcations pour circuler dans le marais : l’escute, utilisée pour la vie quotidienne, et le bacôve, qui servait pour le transport des marchandises et des animaux.

Dans les années 70, des routes ont été aménagées au détriment des voies navigables. Etant issu d’une famille de maraîchers, j’ai vu mes parents passer du bateau au tracteur. La construction des embarcations traditionnelles s’arrête définitivement en 1995.
Témoin de ce changement, j’ai eu envie de faire vivre le marais et de perpétuer un savoir-faire. Il y a une dizaine d’années, le dernier constructeur de bateaux présent dans le marais a accepté de me former. J’ai ainsi pu ouvrir mon propre atelier. Et chose peu banale, j’ai ensuite formé mon père ! La construction de bateaux se fait en hiver. Pour diversifier l’activité, j’ai décidé il y a deux ans d’ouvrir l’atelier à la visite d’avril à septembre en couplant la prestation avec des balades dans le marais.

marais-audomarois-visite

Qu’est ce que les visiteurs découvrent dans l’atelier des Faiseurs de bateaux ?

RC : Les visiteurs découvrent les étapes de construction d’une embarcation traditionnelle réalisée à partir de matériaux naturels et locaux, depuis le choix du chêne nécessaire à la construction au badigeonnage destiné à nourrir le bois.

Nous abordons ainsi le découpage du chêne, la technique utilisée pour cintrer les planches, l’assemblage, l’utilisation du lin pour combler les jours…
Nous expliquons également que les outils, les gestes et les matériaux sont les mêmes depuis le Moyen Âge.

Ce savoir-faire unique a permis à l’atelier d’être labellisé « entreprise du patrimoine vivant », un label décerné par le ministère de l’économie.
En plus des visites d’atelier, nous proposons des balades quotidiennes dans le marais. Ces balades peuvent être libres ou guidées. En juillet-août, des saisonniers – archéologues, passionnés, urbanistes vivant dans le marais – s’investissent et transmettent leurs connaissances aux visiteurs.

Informations pratiques

Visites guidées de l’atelier et du marais.

Les Faiseurs de bateaux
43 route de Clairmarais à Saint-Omer
Tél 06.08.09.94.88

marais-saint omer
marais-audomarois-location