Calais, Ville d’Art et d’Histoire

17 Mai 2019 | Actualité

Capitale de la dentelle, premier port de passagers d’Europe Continentale, porte d’entrée du Tunnel sous la Manche, Calais a su conserver de son passé de ville forte les 3 ouvrages réalisés par Vauban : le Fort Risban, la Citadelle et le Fort Nieulay.

On vient également à Calais, pour admirer l’œuvre de Rodin les fameux « Bourgeois de Calais », installée devant l’Hôtel de ville.

Depuis mai 2019, la cité des six bourgeois a rejoint le prestigieux label de « Ville d’Art et d’Histoire ».

calais-visite-cote-opale

Les incontournables de Calais

Les Bourgeois de Calais

Un des épisodes de la guerre de 100 ans les plus connus et dont les Calaisiens pourront vous compter avec fierté. En 1346, Calais est assiégée par l’armée d’Edouard III, roi d‘Angleterre. Après de longues années de siège, le peuple est affamé et l’issue semble fatale.
Six bourgeois décident de se rendre au souverain, pieds nus en chemise blanche, la corde au cou afin de lui remettre les clés de la ville. Ils proposent alors à Edouard III d’échanger leur vie contre celle des citoyens. La reine Philippine de Hainaut, admirative du courage des sacrifiés, demandera à son mari de leur épargner la pendaison.
Plus de 500 ans plus tard, la ville fait appel au sculpteur français Auguste Rodin pour immortaliser ses héros.

L’hôtel de ville

C’est le joyau du Calais moderne. Il fut conçu par l’architecte Debrouwer. La pointe du beffroi s’élève à 175 mètres, la façade est de style Renaissance flamande. Il est l’un des monuments incontournables de la ville.

Les fortifications

La Tour du Guet construite place d’armes vers 1224 par Philippe Hurepel, comte de Boulogne, est le plus vieil édifice de la ville. Culminant à 23m, la Tour du guet est un modèle d’architecture défensive.  Elle a successivement eu le rôle de de phare, de colombier et de poste militaire. Le télégraphe Chappe y était même installé.
Bien que la ville, détruite à plus de 70% pendant les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale, la tour a résisté.

De l’autre côté de l’avant port, se trouvent les ruines du Fort Risban, datant de l’occupation anglaise et remanié à la fin du XVIe siècle.

Le Fort Nieulay

Exemple unique de fort-écluse aurait été réalisé entre le XIV et le début du XVIe siècle. Il fut le point stratégique de la défense anglaise. Cette forteresse protège un système d’écluses susceptibles d’inonder le pays en cas d’agression. Il est devenu un endroit calme, et et tranquille qui attire de nombreux promeneurs.

L’église Notre-Dame

La seule église française de style Tudor. Elle fut fortement endommagée par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. De faible élévation, comme les églises britanniques, elle ne possède ni contreforts, ni arcs-boutants. Le transept est une réplique de celui de la cathédrale de Carliste en Grande-Bretagne. C’est en ce lieu que Charles de Gaulle épousa Yvonne Vendroux en 1921.

Le courgain maritime

Situé entre le port et la ville, il fut détruit en 1940 et reconstruit en arc de cercle , bordé d’un muret rappelant les remparts, les extrémités des gargouilles symbolisant les canons des navires corsaires dépassant des sabords.
Chaque année, le jour de l’ascension, selon une tradition qui se perpétue, une messe est célébrée à l’église du Courgain à la mémoire des naufragés, puis est procédé à la bénédiction de la mer.

Le phare de Calais

Du haut de 175 mètres de hauteur, offre un panorama privilégié sur la ville et ses alentours. Pour en profiter, il vous faudra gravir ses 271 marches.

calais-cote-opale-patrimoine

Les Six bourgeois – © F. Astier

Calais-balade-visite

Hôtel de Ville – © F.Astier

calais-charle-de-gaulles

Église Notre-Dame 

phare-calais-cote-opale-visite

Phare de Calais – © F.Astier

cite-dentelle-calais-visite

Nos coups de cœur

La Cité de la Dentelle et de la Mode
Unique en son genre, la Cité de la Dentelle et de la Mode vous plonge au cœur d’une authentique usine de dentelle du XIXe siècle. Ses vastes salles présentent l’histoire et les techniques mais pas que ! La lingerie, la haute couture, et les aspects les plus contemporains  de la dentelle sont également à l’honneur. Point d’orgue de la visite : la découverte des métiers à tisser la dentelle en fonctionnement.
A découvrir l’exposition en cours : « Dentelle ect » réunit des œuvres contemporaines inspirées par la thématique de la dentelle, réalisées par des artistes nés, ayant étudié ou installés dans les Hauts-de-France.

Le musée des Beaux-Arts
Face au Parc Richelieu, le musée présente une magnifique collection de peintures, sculptures et photographies du XVIème au XXIème siècle. Une salle consacrée à Auguste Rodin vous permettra de comprendre comment le sculpteur a donné sa vie aux Six Bourgeois de Calais .

Le channel
Ces anciens abattoirs reconvertis en scène nationale avec des salles modulables et également un lieu de résidence pour artiste. On peut y voir spectacles, assister à des répétitions, déjeuner (restaurant « Aux Grandes Tables »), le Channel  est un lieu envoûtant, convivial avec une programmation différente chaque année.

Faire son shopping à Calais

Les principales rues commerçantes de Calais sont les boulevards Jacquard et Lafayette, ainsi que la rue Royale.
A quelques kilomètres, la cité Europe ainsi que Outlet Channel en font le paradid du shopping.

Les jours de marché sont le mercredi et samedi, place d’armes ainsi que le jeudi et samedi place Crèvecoeur.

Vente de poissons et de fruits de mer au port tous les jours.

marche-calais-cote-opale

Gastronomie

 

Hébergements

 

Pour en savoir plus

Office de Tourisme
12 Boulevard Clémenceau
62100 Calais
Tél 03.21.96.62.40
accueil@calais-cotedopale.com