Play golf in France

18 Fév 2021 | Pour les pro

Les Golfs de la Côte d’Opale rayonneront à l’international.

 

Pas-de-Calais Tourisme a été élu membre du conseil d’administration du nouveau GIE Play Golf In France. La création de ce nouveau Groupement d’Intérêt Economique va permettre de fédérer les acteurs du tourisme golfique autour du même projet : promouvoir la France comme destination golfique mondiale.

Le GIE, structure à but non-lucratif, jouera un rôle important dans la promotion de la destination France en proposant à ses adhérents des actions de promotion ciblées sur des marchés prioritaires afin de faire émerger la destination, encore peu connue des golfeurs internationaux.

En référençant les plus beaux parcours français et leur offre touristique régionale variée, le site internet playgolfinfrance.com (sortie 2ème trimestre 2021) permettra aux visiteurs étrangers de trouver toutes les informations nécessaires à l’organisation de leur séjour dès la réouverture des frontières que nous attendons tous.

La participation de Pas-de-Calais Tourisme au groupement Play Golf in France, à côté de grands golfs français affirme la reconnaissance de notre destination par la qualité et la réputation de nos parcours mais aussi des offres touristiques qui s’y rattachent : paysages, hébergements, gastronomie…

Le Golf sur la Côte d’Opale

Au classement mondial 2021 des plus beaux parcours, on retrouve au classement des 100 plus beaux golfs français :
7ème Hardelot- les pins (22ème Europe continentale)
8ème LeTouquet – la mer (29ème Europe Continentale)
17ème Belle Dune – (90ème Europe Continentale)
44ème Le Touquet – la Forêt
56ème Wimereux
60ème Hardelot – Les Dunes
70ème AA Saint-Omer

L’image golfique d’une destination repose sur la qualité et la réputation des parcours. La Côte d’Opale a la chance de bénéficier de locomotives comme le Touquet, Hardelot et Belle-Dune. Il existe une réelle complémentarité entre les parcours les plus connus et les autres golfs de la destination : trois golfs ne font pas une destination, mais il n’y a pas de destination sans tête d’affiche.

Les arguments commerciaux de la destination « Golf Côte d’Opale » :
– Forte densité des parcours
– Une longue histoire golfique : plusieurs parcours centenaires (Wimereux, le Touquet, Hardelot)
– Diversité des parcours (links purs, parcours en forêt, parcours très techniques ou plus orientés loisirs)
– Diversité des paysages : en front de mer, en forêt, dans un paysage bocager, dans les espaces dunaires
– Proximité de marchés émetteurs importants : Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas

Le golf, s’il est ouvert aux clientèles touristiques, présente des avantages évidents :
– C’est une activité à forte valeur ajoutée économique
– Elle est créatrice d’emplois (construction et fonctionnement)
– 1 golf 18 trous = 15 salariés en moyenne
– Elle contribution très positive à l’image de la Région
– Elle génère des retombées économiques sur les entreprises touristiques (hébergement, restauration, commerces … )
– La fréquentation des golfs a lieu plutôt hors saison estivale, et indifféremment en semaine ou en week-end, elle permet donc le remplissage des hébergements à des périodes de moindre activité.

Plus d’information sur le site web golfencotedopale.com

Quelques chiffres du golf en France

L’économie française du golf génère un chiffre d’affaires de 1,5 Md€ par an dans une variété d’activités : exploitation de parcours et practices de golf (50%), fournisseurs de la filière (14%), institutions golfiques et organisateurs de tournois (5%), médias dédiés au golf (1%)…. Grâce à sa dynamique touristique, la filière du golf a, dans son périmètre le plus étendu, un impact considérable sur les secteurs variés des loisirs et de l’hôtellerie-restauration (30%).

Au total, ce sont plus de 15 000 emplois non délocalisables qui dépendent directement et indirectement de l’activité économique du golf en France, recouvrant un champ varié de savoir-faire, de compétences et de qualifications.
Le golf produit d’importantes retombées sur le plan local et national… Au-delà de la pratique sportive, le golf constitue un levier de développement pour les territoires dans lesquels il est implanté et pratiqué. Avec 72% de sous-traitants en région et 45% de golfs situés dans des zones rurales, le golf est un outil d’aménagement des territoires, avec d’importantes retombées indirectes locales estimées à environ 400 M€.

L’activité générée par les golfs se mesure aussi à l’aune de ses contributions fiscales : la filière golf génère 572 M€ de retour aux administrations, sous la forme d’impôts versés par les entreprises, de cotisations patronales et salariales et de fiscalité des ménages employés par les golfs.

Le potentiel économique du golf reste sous-exploité au regard de l’attractivité touristique de la France car le pays n’est pas perçu comme une destination golfique de premier plan à l’international et reste concurrencé par des destinations telles que l’Ecosse ou le Portugal, par exemple. Aujourd’hui, parmi les 335 000 touristes golfiques, on ne compte que 17% de golfeurs étrangers.
La contribution du golf à l’économie française pourrait être largement maximisée quand on sait que le touriste golfique dépense 61% de plus qu’un touriste traditionnel au cours de son séjour.

La Côte d’Opale est la deuxième destination française pour l’accueil de Golfeurs étrangers (la première pour le marché UK). En 2019 : ceux sont plus de 125 000 golfeurs (hors des membres des clubs) qui ont joué sur nos parcours.